18 mai 2022

Facing Mountains – Season’s End

Xander Slikker est un compositeur de musique Néerlandais exilé en Macédoine du Nord. Il a étudié la musique classique au conservatoire de Zwolle et ses compositions sont plutôt orientées pop ou musique classique. Il a composé quelques musiques de courts métrages néerlandais et quelques morceaux de musiques joués en orchestre. A petite échelle, certes. Mais en orchestre quand même. Il créé du classique, de la pop, il expérimente, tente des choses. Mais ce sont des musiques créées indépendamment, sans aucun lien entre elles, si ce n’est leur créateur. Alors en 2019, il lui vient l’idée d’un projet, qu’il appellera Facing Mountains. L’idée est de mélanger ses passions : le classique, la pop, l’électro. Lui, la musique, il ne l’entend pas. Il la vit. Et ses musiques, elles racontent des histoires. Pas juste au niveau des paroles, non. Les paroles ne sont finalement qu’un instrument de plus. Seul à bord de Facing Mountains, il compose dans son coin, à son rythme. Sans précipiter la musique, il la laisse venir à lui. Il va mettre un an à composer son album. L’album se prépare et se précise. Le 29 juillet 2020, il sort un premier single Now That You’re Gone. Puis un second le 9 octobre, Season’s End, avec un clip très cinématographique où l’artiste nous partage un peu son univers.

Le 4 décembre 2020 est sorti l’album Season’s End. 9 titres pour 38 minutes. Sur la pochette (créée par Denica Ognenoska), une représentation graphique du soleil qui se couche (en plus du visage de l’artiste). L’écoute commence par Echo Returns. Une guitare, puis un violon, un chant… la musique est douce puis va s’accélérer, s’électroniser. Losing a Friend va également commencer doucement et au bout d’un tiers du morceau, ça s’accélère. C’est mélodique et il arrive à ajuster sa voix pour qu’elle vienne se caler parfaitement sur le morceau, de façon très douce. J’aime beaucoup. Ensuite, à partir de Season’s End on va enchaîner quelques morceaux lents. C’est beau mais on ressent tout l’intensité de sa mélancolie. Les genres se mélangent très bien et cela donne une pop légère de bonne qualité. Puis le rythme accélère de nouveau à partir de Slowing Down in Daydreams, en ambiance électro-pop où tout est à sa place. Rien ne manque et rien ne vient polluer l’écoute. Enfin, on termine avec After All, minimaliste et introspectif. Fermez les yeux et laissez vous emmener. Là où vous arriverez, c’est la trace qu’aura laissé l’album sur vous.

Belle découverte que Facing Mountains. J’ai toujours eu un petit faible pour les projets entièrement solos qui laissent réellement s’exprimer l’artiste et sortir ce qu’il a de meilleur en lui. Xander a su mélanger ses passions et nous emmener dans une exploration mélancolique de son univers avec une touche d’espoir. Nul doute qu’il y aura une suite à ce Season’s End et je serai là pour écouter !

A demain !

Season’s End, par Facing Mountains
Sortie le 4 décembre 2020

Un morceau en particulier : Losing a Friend

Retrouvez Facing Mountains sur les différents réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *