28 février 2021

Kacy & Clayton & Marlon Williams – Plastic Bouquet

Du côté gauche, nous avons les cousins Kacy Anderson et Clayton Linthicum qui ont été élevés à quelques kilomètres l’un de l’autre, au Canada. En 2009, ils se rapprochent un peu plus et se rendent compte qu’ils aiment beaucoup la musique Folk tous les 2. En plus, Kacy chante et Clayton joue de la guitare. Ni une ni deux, ils montent un petit groupe, commencent à composer des morceaux et vont rapidement jouer des petits concerts dans les bars. Ils acquièrent rapidement une notoriété locale. En 2011, ils enregistrent une démo de 10 titres. Cette même année, le duo rencontre Ryan Boldt du groupe The Deep Dark Woods. Il va les prendre sous son aile et produire leur premier album en 2013, The Day Is Past and Gone. L’album est un succès. Les critiques sont élogieuses, Kacy est considérée par certains comme la nouvelle Sandy Denny (chanteuse folk rock de référence). Le duo est encore jeune – ils n’ont pas encore 19 ans – et remportent le Young Performer of the Year aux Canadian Folk Music Awards où ils étaient également nommés dans la catégorie New Artist. Le groupe va alors multiplier les concerts et autoproduire un nouvel album en 2015. Mais les talentueux cousins ont tapés dans l’œil de nombreuses personnes. Ainsi, en 2016, ils signent avec le label New West Records qui va rééditer ce 2e album. Il sort officiellement – et mondialement – le 6 mai 2016 et s’intitule Strange Country. Nouveau succès, le groupe est de plus en plus demandé. Jusqu’en 2020, ils vont multiplier les dates en prenant le soin de sortir 2 autres albums, The Siren’s Song en août 2017 et Carrying On en octobre 2019.

Du côté droit, nous avons un jeune génie Néo-Zélandais. Marlon Williams a étudié la musique classique à l’université de Canterbury et a fait partie de la chorale de la basilique de Christchurch. Très vite, il s’est senti limité, ressentant le besoin d’explorer de nouveaux territoires musicaux. En 2007, à 17 ans, il créé avec ses amis et l’un de ses professeurs, le groupe The Unfaithful Ways, mélangeant habilement la country et le folk. Ce qui ne devait rester qu’une distraction prend de l’ampleur car le groupe est de plus en plus demandé. Très vite, ils publient une première démo en 2009, puis un album de reprise en 2010. Mais le groupe, surtout le jeune Marlon, veut aller plus loin. Ils composent et enregistrent un album en 2011 Free Reign. L’album est très bien reçu et le groupe nommé aux New Zealand Music Award. Le groupe enregistre alors avec d’autres artistes une compilation. C’est dans ce cadre que Marlon croise la route de Delaney Davidson. Marlon va alors quitter son premier groupe et faire un duo avec Delaney. Ensemble, ils enregistreront Sad But True: The Secret History of Country Music Songwriting en 3 volumes. Le premier en 2012, puis en 2013 et 2014. Le succès est au rendez-vous chez les amateurs de country et le duo remporte en 2013 deux prestigieuses récompenses : la New Zealand Country Song and Country Album of the year. Classe !

Puis Marlon déménage et s’installe en Australie, à Melbourne, en 2013. Il joue un concert dans une salle locale, La Niche, s’enregistre et publie un album live Live at La Niche. L’album passe relativement inaperçu. Mais Melbourne lui donne des ailes et des idées. En 2014, il commence à travailler sur son premier album solo. En parallèle, il monte un groupe de live avec lequel il tourne partout dans le monde : The Yarra Benders. En avril 2015, sort son premier album, tout simplement baptisé Marlon Williams. Véritable succès, il entre dès la première semaine dans le top 10 des ventes en Nouvelle Zélande. Marlon remporte en novembre aux New Zealand Music Award, le prix du meilleur artiste masculin. C’est la consécration. Devant tant de succès, il signe avec le label Dead Oceans qui publiera mondialement l’album en février 2016. S’ensuit une longue tournée mondiale avec son groupe The Yarra. Le groupe fera notamment la première partie de Bruce Springsteen. Fin 2017, Marlon retourne en studio et publie en février 2018 son deuxième album solo Make Way for Love qui se classera numéro un des ventes en Nouvelle Zélande. L’album reçoit de très bonnes critiques et Marlon acquiert une notoriété de plus en plus grandissante.

Un jour, alors que Marlon écoutait tranquillement de la musique dans le camion de tournée, il entend pour la première fois le groupe Kacy & Clayton. Il devient fan instantanément. Il n’a plus qu’une idée en tête : faire de la musique avec eux. Il contacte Kacy via les réseaux sociaux. Ça tombe bien, elle est fan de lui. L’idée lui plait. Elle en parle à Clayton qui est emballé également. Kacy et Marlon s’échangent énormément de mails avec des bouts de compos, des idées, des mélodies. Puis les bouts de compos arrivent à des musiques entières. Il ne reste plus qu’à les enregistrer. Alors Marlon des pays chauds va venir voir Kacy & Clayton des pays froids. Australie/Canada, sacré choc thermique. Le trio se voit en vrai pour la première fois alors que les musiques sont déjà pour ainsi dire finalisées. Épaulés par les musiciens de tournée canadiens, ils partent en studio enregistrer. Le 20 octobre 2020 est sorti le clip de I Wonder Why avec l’annonce de l’album prochainement.

Puis, le 11 décembre 2020 est sorti l’album Plastic Bouquet. 11 titres pour 29 minutes. Un peu court. L’écoute commence par la ballade pop folk Isn’t it. Kacy commence à chanter, puis Marlon vient poser sa voix par dessus. Ou plutôt au même niveau. Doucement. Le chant est mélodique et harmonieux. Puis vient le titre éponyme Plastic Bouquet. Incroyablement folk, on sent les influences du sud de Marlon et du nord des deux cousins. La voix de Kacy semble venir d’une autre époque et est parfaite pour l’occasion. Je ferme les yeux et je me retrouve dans une ferme américaine des années 20. Light of Love donne certes une vision plus moderne que le précédent morceau mais ne détonne pas pour autant. Comme une complainte, Your Mind’s Walking Out nous prend aux tripes. I’m unfamiliar sera plus pop que le reste de l’album. Old Fashioned Man me ramène également dans les années 20, avec une country folk lente mais enivrante. Devil’s Daughter clôt l’album de façon très acoustique avec une basse très prononcée et qui vient presque concurrencer la voix des chanteurs.

Un magnifique voyage à travers le temps que nous proposent là Kacy, Clayton et Marlon. Sans jamais tomber dans la caricature, chaque morceau nous amène pile là où les artistes le veulent. Chacun a su apporter ses influences au service d’un folk épanouissant sans faire de l’ombre à celles des autres. Il n’y a rien à jeter mais il faut bien avouer que (pour ma part) la voix de Kacy est un gros plus pour cet album. Un ode à la country qui permettra aux novices du genre d’y faire un premier pas. Moi j’en redemande.

A demain !

Platic Bouquet, par Kacy & Clayton & Marlon Williams
Sorti le 11 décembre 2020 chez New West Records

Un morceau en particulier : Plastic Bouquet

Retrouvez Kacy & Clayton sur les différents réseaux :

Retrouvez Marlon Williams sur les différents réseaux :

Une réflexion sur « Kacy & Clayton & Marlon Williams – Plastic Bouquet »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *