20 avril 2021

Wolf Parade – Thin Mind

Le trio canadien revient s’asseoir au sommet de la pop mondiale

Montréal, 2003. Dan Boeckner vient de mettre un terme à son groupe Atlas StrategicSpencer Krug a quitté le groupe Frog Eyes. Le second contacte le premier avec un challenge intéressant : ils ont 3 semaines pour créer un groupe. Ils commencent à composer chez Spencer et vont très vite passer de duo à trio avec l’arrivée de Arlen Thompson à la batterie. Le trio trouve son nom, Wolf Parade, et publie un premier EP éponyme, également connu sous le nom de 4 Song EP. En septembre 2003, le groupe s’étoffe avec un 4e membre, Hadji Bakara, aux claviers. Le groupe se rode en concert et enregistre un 2e EP, 6 song EP en 2004. Début 2005, il signe avec le label Sub-Pop. Il va ainsi sortir un 3e EP –éponyme toujours, on va pas se faire chier à chercher un nom pour un EP– qui cette fois-ci sera largement diffusé. Après 3 EPs et beaucoup de concerts, il ne manque plus qu’un vrai album. Apologies to the Queen Mary arrive en septembre 2005. C’est un véritable tremblement de terre sur la planète du rock indé –l’indie rock– et rien ne résiste au passage de Wolf Parade. Surtout pas la presse qui adule le groupe : The Guardian, New-York Times, Pitchfork, NME. Et ils n’ont pas tort, car à postériori, cet album est considéré comme l’un des plus influents sur l’indie-rock des années 2000.

Peu après la sortie de l’album, le groupe va inclure un 5e membre, Dante DeCaro, qui va jouer de la basse, des percus, une deuxième guitare… un peu de tout quoi. En avril 2008, le single Call It a Ritual est publié suivi au mois de juin du 2e album du groupe At Mount Zoomer qui reçoit de très bons commentaires. Peu de temps après la sortie de l’album et bien avant la fin de la tournée qui a suivi, Hadji a quitté le groupe pour se concentrer sur ses études littéraires. On sait toujours ce qu’on perd, pas ce qu’on gagne. Wolf Parade le sait très bien et décide de ne pas le remplacer. Après tout, ils ont commencé à 3, ils peuvent s’en sortir à 4. En 2009, ils démarrent l’enregistrement de leur 3e album. Cet opus, Expo 86, sort en juin 2010. Comme les précédents, les critiques sont très bonnes et Wolf Parade est devenu, avec Arcade Fire, la référence indie-rock canadienne. Pourtant, alors que la tournée bat son plein, le groupe annonce se mettre en pause à la fin de celle-ci, pour une durée indéterminée. Et en 2011, le groupe cessa ses activités.

Janvier 2016, après 5 ans de sommeil, le groupe sort de sa torpeur et annonce son retour aux affaires. Il publie un EP en mai et assure des dizaines de concerts. Il faudra cependant attendre octobre 2017 pour écouter leur 4e album, Cry Cry Cry. La presse est cette fois-ci mitigée. Là où certains continuent de voir du génie, les autres se demandent si le groupe n’était pas mieux en sommeil. Le public est cependant plus clément et l’album est très loin de faire un flop commercial. Un peu plus d’un an plus tard, en février 2019, coup de tonnerre : Dante, le couteau suisse du groupe, annonce quitter Wolf Parade à son tour. Les 3 membres restants se rendent à l’évidence et expliquent dans un tweet que Dante étant irremplaçable, il ne sera pas remplacé et le groupe continuera tel qu’il a commencé, en trio, avec Dan, Spencer et Arlen. Et ils vont continuer ce qu’ils savent faire de mieux : de la musique. Un album est annoncé pour l’année 2020 et le clip Against the day est publié en octobre 2019.

En janvier 2020 est sorti le 5e album de Wolf Parade : Thin Mind, 3 ans après le précédent opus. 10 titres pour 42 minutes. Les gens ne savent pas trop quoi attendre de l’album. Ils ont toujours l’opus de 2005 Apologies to the Queen Mary en tête et le départ de Dante est peut-être annonciateur d’un mauvais tournant pour le groupe.

L’écoute commence et l’introduction dissipe les doutes qui ont pu être émis. Ça part fort, les guitares sont bien en place, le chant est énergique. La recette d’un morceau réussi. Globalement les morceaux font une belle place aux guitares en laissant de la place à un synthé pop, un peu ambiance new-wave. Wolf Parade montre qu’ils sont toujours là pour faire de la bonne musique. Les 2 chanteurs alternent un morceau sur deux et aucun n’attire plus les lumières que l’autre. Les mélodies sont très accrochantes et j’ai laissé l’album m’accompagner au travail à de nombreuses reprises. Un classique pop à mes yeux !

A demain !

Thin Mind, par Wolf Parade
Sortie le 24 janvier 2020 chez Sub-Pop

Un morceau en particulier : Under Glass

Wolf Parade, c’est :
– Spencer Krug : voix, clavier
– Dan Boeckner : voix, guitare
– Arlen Thompson : batterie

Retrouvez Wolf Parade sur les différents réseaux :

Une réflexion sur « Wolf Parade – Thin Mind »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *