24 janvier 2022

Azmari – Samā’i

En route pour un voyage hypnotique et psychédélique aux sonorités orientales

Un Azmari est un chanteur et musicien éthiopien vaguement assimilé au poète. Accompagné d’un masenqo (instrument traditionnel se jouant avec un archer), il déambule dans les rues et les bars pour délivrer ses poèmes en chansons. Azmari, c’est aussi le nom qu’ont pris en 2015 ces 6 passionnés d’éthio-jazz. Nous avons Niels D’haegeleer aka The Inspector à la basse, Basile Bourtembourg aka The Sultan aux claviers, Arthur Ancion aka The Daddy à la batterie, Jean Georges Demeijer aka Jojo the Grandpa aux percussions, Mattéo Badet aka The Mammouth aux sax ténor et baryton et enfin Yohan Dumas au sax alto et à la flûte. En mariant brillamment afrobeat, éthio-jazz et musique folklorique du Bosphore, le groupe enchaine les concerts jusqu’à un moment clé : celui de leur voyage en Turquie. Partis 3 jours, ils restent finalement 10 jours sur place à jouer un peu partout où on leur propose. Ils vont également faire des rencontres qui font évoluer leur musique. Ils reviennent avec de nouveaux instruments dans leurs bagages, dont un kaval et un saz (grosso modo, une flûte et un luth). En 2018, Yohan laisse sa place à Ambroos De Schepper aka The Creator. L’heure est maintenant à l’enregistrement mais le groupe manque de moyens et comme beaucoup, se lance dans le financement participatif via la plateforme kisskissbankbank. L’objectif est atteint et donne naissance à un premier EP, Ekera, publié en 2019. Repéré par le label belge Sdban Records, le groupe signe un contrat qui lui permet d’exporter sa musique et son disque plus facilement. En novembre 2020, un premier album est annoncé. Pour accompagner cette annonce, le single Fat Ari est dévoilé. Il est suivi de Azalaï un mois plus tard.

Samā’i le premier album d’Azmari est sorti le 22 janvier 2021. Ses 9 titres nous emmènent dans une odyssée musicale sans précédent. Oubliez les frontières cloisonnantes, asseyez-vous et participez à ce voyage hypnotique. Toujours sur les traces africaines ou turques, ce jazz tantôt psychédélique tantôt cosmologique me déconnecte de la réalité et me transporte loin d’ici. Très loin. Impossible de mettre la musique d’Azmari dans une étiquette tant leur univers est riche et varié. Simple et complexe à la fois. Faites le voyage vous même et savourez cette fabuleuse expérience. Vous y trouverez du jazz bien sûr, mais aussi un peu de funk ou de la dub aux sonorités orientales. Si je devais faire un top 3 des albums du mois, il y serait assurément !

A demain !

Samā’ī, par Azmari
Sortie le 22 janvier 2021 chez SDBAN Records

Un morceau en particulier : Kugler

Retrouvez Azmari sur les différents réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *