20 avril 2021

Gary Bartz – Jazz is Dead #6

Les fondateurs du label Jazz is Dead, Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad, contribuent pour le sixième volume de la série Jazz is Dead avec Gary Bartz, véritable icône et légende vivante de la musique noire progressive. A 80 ans, l’homme est considéré par ses pairs et le public comme l’un des saxophonistes alto les plus influents de toute l’histoire. Avec une bonne trentaine de disques en tant que frontman, il a également collaboré avec les plus grands, de Miles Davis à McCoy Tyner en passant par Jackie McLean. Le désormais vieux bonhomme est devenu une source d’inspiration pour tous les générations aussi bien dans le monde du jazz que celui du hip-hop où les artistes le samplent à foison, à l’image de A Tribe Called Quest, dont le co-producteur Ali Shaheed Muhammad faisait partie. Juste retour aux sources donc, pour ce disque où Gary Bartz reparcourt la musique qu’il anime et qui l’anime depuis les années 60 avec je cite : bebop, hard bop, free jazz, spiritual jazz, soul jazz, jazz funk, fusion et même acid jazz. Un magnifique album proposé ici par Jazz is Dead, qui a eu l’excellente idée de collaborer avec un grand Monsieur.

Jazz is Dead #6, par Gary Bartz
Sortie le 2 avril 2021 chez Jazz is Dead
Produit par Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad

Les réseaux de Gary Bartz :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *